Skip to main content

Séances spéciales

LE NOM DE LA ROSE de Jean-Jacques Annaud, 1986

Le mardi 27 février à 20H15, venez profiter d'une projection exceptionnelle avec rencontre avec le réalisateur animée par Yves Alion, rédacteur à l'Avant-scène cinéma. 

En l'an 1327, dans une abbaye bénédictine, des moines disparaissent. Un franciscain, Guillaume de Baskerville aidé du jeune novice Adso von Melk mène l'enquête. C'est l'époque où l'Eglise, en pleine crise, se voit disputer son pouvoir spirituel et temporel. C'est aussi l'apogée de l'inquisition. Un thriller moyenageux très attendu préparé avec soin pendant trois ans, respectant le mieux possible l'époque et qui a coûté la bagatelle de dix-neuf millions de dollars. C'est également un film de Jean-Jacques Annaud toujours passionnément entraîné par ses sujets.

Les Rencontres de l'Histoire : CAPTIVES de Arnaud des Pallières, 2023

Le mardi 27 février à 20H, venez profiter d'une projection, en partenariat avec le magazine L'Histoire, suivie d’un débat en présence d'Arnaud des Pallières, cinéaste & scénaristeet Antoine de Baecque, historien et critique de cinéma. 

Paris, 1894. Qui est Fanni qui prétend s’être laissée enfermer volontairement à l’Hôpital de la Salpêtrière ?
Cherchant sa mère parmi la multitude des femmes convaincues de « folie », Fanni découvre une réalité de l’asile toute autre que ce qu’elle imaginait, ainsi que l’amitié inattendue de compagnes d’infortune.
Le dernier grand bal de la Salpêtrière se prépare. Politiques, artistes, mondains s’y presseront. Dernier espoir d’échapper au piège qui se referme…

Les Rencontres de l'Histoire : Mme de Sévigné de Isabelle Brocard, 2023

Le jeudi 7 mars à 20H, venez profiter d'une projection, en partenariat avec le magazine L'Histoire, en présence de la réalisatrice. 

Milieu du XVIIème siècle, la marquise de Sévigné veut faire de sa fille une femme brillante et indépendante, à son image. Mais plus elle tente d’avoir une emprise sur le destin de la jeune femme, plus celle-ci se rebelle. Mère et fille expérimentent alors les tourments d’une relation fusionnelle et dévastatrice. De ce ravage, va naître une œuvre majeure de la littérature française.