Voyage à travers le cinéma japonais
CONTES CRUELS DE LA JEUNESSE

Nagisa Oshima

ALT

Galerie d'images

ALT ALT

Fiche technique

Seishun zankoku monagatari

Pays : Japon

Année : 1960

Durée : 1h36

Couleur - VOSTF

Acteurs principaux : Miyuki Kuwano, Yusuke Kawazu, Yoshiko Kuga

 

Synopsis

Makoto use de son charme pour se faire raccompagner chez elle par des quadragénaires lors de ses sorties nocturnes. Lorsqu’un soir, l’un d’entre eux tente de la ramener de force à son hôtel, l’arrivée de Kiyoshi, un étudiant délinquant, lui permet d’échapper au pire. Désormais attachés l’un à l’autre, Makoto et Kiyoshi entament une relation amoureuse ambiguë et troublée par les excès de violence de ce dernier…

 

UN PORTRAIT RADICAL DE LA JEUNESSE JAPONAISE D’APRÈS-GUERRE, SUR FOND D’ÉROTISME ET DE VIOLENCE

Sujet à de nombreuses controverses lors de sa sortie en salles, Contes cruels de la jeunesse permet à Nagisa Oshima d’aborder de front l’un des thèmes fondateurs de sa filmographie durant les années 60 : la jeunesse japonaise d’après-guerre, sur fond d’érotisme et de violence. Fulgurant et radical par ses choix de mise en scène, Contes cruels de la jeunesse s’impose comme le film clé du jeune cinéaste grâce à une utilisation magistrale du format large et de la couleur.

 

 

Partager ce contenu

Réservez votre séance

Réserver
champo

S'inscrire à la newletter


En validant, j’accepte de recevoir la newsletter du Champo

OK En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Voir notre politique de confidentialité