LES CAMARADES
Mario Monicelli

ALT

Galerie d'images

ALT ALT ALT ALT

Fiche technique

I Compagni

Pays : Italie

Année : 1963

Durée : 2h10

NetB VOSTF

version restaurée

Genre : Comédie dramatique

Acteurs principaux : Marcello Mastroianni, Renato Salvatori, Bernard Blier

Synopsis

A la fin du XIXème siècle, dans une fabrique textile de Turin, les ouvriers, soumis à un rythme de travail infernal, voient se multiplier les accidents. Trois d’entre eux entrent en conflit avec le contremaître à la suite d’un nouveau drame. Il est alors décidé, en guise de protestation, que tous partiront une heure plus tôt ce soir-là. Mais cette action n’est pas du goût des patrons, qui profitent de l’inexpérience de ces hommes simples pour les berner. Les sanctions tombent. L’instituteur Sinigaglia, un militant socialiste, fraîchement débarqué de Gênes, pousse les ouvriers à s’organiser…

 

 

"Aborder avec courage et sincérité un sujet important et grave, le traiter avec chaleur, simplicité et sensibilité, c’est ce qu’a fait Mario Monicelli dans Les Camarades. Il fallait toutes ces qualités et beaucoup de talent pour que ce drame émeuve sans tourner au mélodrame, pour que la démonstration puisse convaincre en évitant de céder à des concessions déma- gogiques, pour que la vie enfin passe à travers ces événements d’une époque lointaine."

Yvonne Baby – LE MONDE

 

"Le scénario s'inspire d'événements qui secouèrent l'Italie du Nord en pleine industrialisation. Cette grève du textile à Turin, très dure, très violente, fut la première dans le pays. Monicelli a décrit la condition ouvrière, la vie quotidienne, les luttes engendrées par la misère, l'insécurité et l'esclavage du travail avec une vigueur humaniste et épique qui le rapprochent plus des cinéastes russes — Donskoï, Poudovkine — que du néoréalisme traditionnel.

Le film n'est pas pour autant un acte de propagande communiste. Monicelli a évité les pièges didactiques et laissé place aux conflits internes et individuels. Il a peint, d'une manière lyrique et jusque dans l'échec d'un mouvement, une fraternité de classe. Un de ses meilleurs films."

Jacques Siclier

Partager ce contenu

Réservez votre séance

Réserver
champo

S'inscrire à la newletter