Le mystère Clouzot
LE MYSTÈRE PICASSO

ALT

Galerie d'images

ALT ALT ALT ALT

Fiche technique

Pays : France

Année : 1956

Durée : 1h18

NetB - Version restaurée

Genre : Documentaire

Prix spécial du jury – Cannes 1956 

Précédé de BRASIL - CM - 1950 - 9'

 

Synopsis

Curieux de savoir ce qui se passait dans la tête de Rimbaud quand il écrivait Le Bateau ivre ou dans celle de Mozart quand il composait la symphonie Jupiter, Henri-Georges Clouzot décide de filmer le peintre Pablo Picasso au travail. Dans les studios de la Victorine à Nice, le peintre âgé de 72 ans se met devant son chevalet. Grâce à des encres spéciales ve- nues des Etats-Unis, les dessins du maître espagnol apparaissent directement à l’écran, mais changent, évoluent et les coqs se métamorphosent parfois en poissons ou en fleurs. Picasso peint des corridas, des toréadors et accepte de réaliser une œuvre en moins de cinq minutes pour Clouzot.

 

Au cours du printemps 1955, Picasso appelle Clouzot à la Colombe d’Or et lui dit : “ Viens j’ai quelque chose à te montrer ”. Le peintre qui reçoit des cadeaux du monde entier vient de trouver dans son courrier des stylos feutres fabriqués aux U.S.A.
Clouzot : Immédiatement, Picasso attrapa un bloc et jeta en quelques secondes une de ces esquisses foudroyantes qu’il a l’air de jeter à tous les vents. La page tournée, le dessin s’était imprimé sur la page suivante, puis sur la troisième, puis sur la quatrième : le bloc tout entier était traversé.

Les deux hommes s’enthousiasment. Le cinéaste vient de trouver le procédé essentiel de son futur film : “on pouvait filmer une toile à l’envers et assister ainsi, secrètement, à l’oeuvre de création”. Il faudra plusieurs semaines pour trouver, chez un fabricant grenoblois, du papier calque adéquat. Au début du mois de juin, les deux complices louent à leur frais un studio à la Victorine. Leur projet est de réaliser un court métrage de dix minutes. très rapidement, ce projet initial semble réducteur devant la masse de matériaux.

 

“ L’importance du Mystère Picasso est inestimable. Il faudra mettre quelques temps à découvrir et explorer le massif critique qu’il fait surgir volcaniquement et qui pénètre loin à l’intérieur des paysages du cinéma et de la peinture. ” André Bazin - Cahiers du Cinéma 

 

Une grande œuvre, tant par le génie tranquille du personnage que par la beauté de la matière du film et l’ingéniosité du cinéaste.” - François Truffaut - Temps 

Bande annonce

Partager ce contenu

Réservez votre séance

Réserver
champo

S'inscrire à la newletter