Jean-Pierre Melville, une oeuvre
LE DOULOS


ALT

Galerie d'images

ALT ALT ALT ALT ALT ALT

Fiche technique

Pays : France/Italie

Année : 1963

Durée :1h48

NetB

Genre : Policier - Thriller

Acteurs principaux : Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli

Synopsis

Maurice Faugel sort de prison. Il n'a qu'une idée en tête : venger la mort de son épouse, Arlette. Il se rend chez son meurtrier, Gilbert Varnove, un receleur, l'abat et s'empare d'un lot de précieux bijoux. Dans le même temps, préparant un casse, il sollicite l'aide de son ami Silien, sans savoir qu'il s'agit d'un «doulos», un indicateur de la police dans le jargon du métier. Silien se montre fort accommodant et fournit le matériel nécessaire. Mais au moment du cambriolage, il se présente chez Thérèse, la petite amie de Faugel, et la brutalise pour savoir où celui-ci s'apprête à opérer. Maurice est arrêté. Silien en profite pour déterrer son butin...

 

"Tandis que Bob le flambeur s'apparentait à l'étude de mœurs et Deux Hommes dans Manhattan au reportage, Le Doulos est le premier vrai polar melvillien. Inspirée par l'underplay des acteurs hollywoodiens, la façon dont Melville utilise Belmondo, en le débarrassant de son cabotinage précoce, est admirable, et le jeu de Bébel, dans l'un de ses meilleurs rôles, annonce l'opacité brutale de Lino Ventura dans Le Second Souffle et la tristesse minérale d'Alain Delon dans Le Samouraï. Quand Silien/Bébel ajuste son chapeau au moment de mourir, est poussée à son paroxysme l'élégance fétichiste de Melville, cinéaste qui attachait plus d'importance à la beauté d'une gestuelle ou d'une éthique qu'aux péripéties d'une intrigue. » Les Inrockuptibles 

Bande annonce

ALT
>
Partager ce contenu

Réservez votre séance

Réserver
champo

S'inscrire à la newletter