Cycle Jean-Pierre Melville, une oeuvre

12 FILMS + 2 DOCUMENTAIRES

ALT

 

JEAN-PIERRE MELVILLE

UNE OEUVRE

 

Né en 1917, Jean-Pierre Grumbach s'engage à 23 ans dans la Résistance, puis gagne les Forces Françaises Libres. Le réalisateur a gardé de cet engagement son pseudonyme de "Melville" en hommage à son écrivain favori, et c'est sous ce nom qu'il marquera de son emprunte le cinéma français des années 50 à 70.

Melville fait office de chaînon manquant entre le cinéma français d'avant-guerre et la Nouvelle Vague. Son œuvre marque aussi bien les cinéastes de la Nouvelle Vague (Godard le nomme parrain du mouvement et il fait une courte apparition dans A bout de souffle) que des réalisateurs comme Tarantino, Michael Mann, John Woo, Johnnie To ou les frères Coen (qui signent avec  Miller's Crossing le plus beau descendant du cinéma melvillien). Il s'illustre brillamment dans des adaptations de romans (Vercors, Cocteau, Kessel...) mais surtout révolutionne le cinéma policier français en le portant vers une abstraction jusqu'ici jamais atteinte et qui rapproche parfois son cinéma de celui de Michelangelo Antonioni.

 

A l'occasion du centenaire de la naissance de Jean-Pierre Melville 

et de la parution du livre de Antoine de Baecque JEAN-PIERRE MELVILLE, UNE VIE

LE CHAMPO présente,  du 25 octobre au 14 novembre 2017,

12 films de JEAN-PIERRE MELVILLE,

deux documentaires qui lui sont consacrés,

organise des soirées-rencontres

et une avant-première le mardi 24 octobre à 20h30 avec Léon Morin, prêtre

 

1945 24 heures de la vie d’un clown - CM

1947 Le silence de la mer
1950 Les Enfants terribles
1953 Quand tu liras cette lettre

1955 Bob le flambeur
1958 Deux Hommes dans Manhattan
1961 Léon Morin, prêtre
1962 Le Doulos 
1967 Le Samouraï 
1969 L’Armée des ombres
1970 Le Cercle rouge 
1972 Un Flic 


+ 2 DOCUMENTAIRES
2008 « Sous le nom de Melville »

de Olivier Bohler

2017 « In the Mood For Melville »
de Benjamin Clavel et Guillaume Lebeau 

Partager ce contenu
champo

S'inscrire à la newletter