TRILOGIE
FREE CINEMA

La solitude du coureur de fond
Samedi soir et dimanche matin
Un goût de miel

ALT

TRILOGIE FREE CINEMA 

du 20 septembre au 7 octobre 2017

 

 

LE FREE CINEMA

 

UN RENOUVEAU SALUTAIRE

 

Ce mouvement rejette le conservatisme du cinéma anglais des années soixante. Ces jeunes artistes, révoltés par l'immobilisme du Royaume-Uni, tentent d'adopter un point de vue plus objectif sur les milieux populaires, souhaitant sortir d'un regard stéréotypé et condescendant sur la classe ouvrière. Pour autant, ils défendent la liberté absolue du cinéaste d'exprimer son point de vue intime sur le monde. Produites de manière indépendante dans des conditions semi-professionnelles, les oeuvres du Free Cinema sont souvent tournées en noir et blanc et caméra à l'épaule. Comme les auteurs de la Nouvelle Vague, les cinéastes anglais du Free Cinema privilégient les décors naturels, au plus près de la réalité du pays.

Tony Richardson, Karel Reisz se tournent alors vers la fiction et poursuivent leur exploration, souvent dans un style naturaliste, de la société britannique pour en dénoncer les rigidités. Samedi soir et dimanche matin, La solitude du coureru de fond et If... s'imposent rapidement comme les manifestes de cette nouvelle tendance du cinéma anglais, enfin dépoussiéré ! 

 

LE CHAMPO

présente ici trois œuvres majeures et représentatives de ce courant

en version restaurée 

 

20 septembre 

LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND

de Tony Richardson

The Loneliness of the Long Distance Runner

GB 1962 1h45 NetB VOSTF

avec Michael Redgrave, Tom CourtenayAlec McCowen

 

4 octobre

SAMEDI SOIR, DIMANCHE MATIN

de Karel Reisz

Saturday Night and Sunday Morning

 

GB 1960 1h29 NetB VOSTF

avec Albert Finney, Shirley Anne Field, Rachel Roberts

 

18 octobre

UN GOUT DE MIEL

de Tony Richardson

 

GB 1961 1h40 NetB VOSTF

avec  Dora Bryan, Robert Stephens, Rita Tushingham

 

 

Partager ce contenu
champo

S'inscrire à la newletter